× Search

Consortium PIA3

Le consortium d’acteurs réuni autour du Campus HORS SITE est lauréat du PIA 3 régionalisé

Une école innovante et partenariale dédiée à la construction Hors-Site.

Le Programme d’Investissements d’Avenir  (PIA) a été mis en place par l’Etat pour financer des investissements innovants sur le territoire pour permettre à la France d’augmenter son potentiel de croissance et d’emplois. Le présent PIA3 régionalisé Auvergne Rhône-Alpes offre au Campus HORS SITE l’opportunité de développer son offre de formations à destination de tous les acteurs de la construction : maître d’ouvrage, architectes, ingénieurs, entreprises du bâtiment, etc.

Ce projet présente une forte dimension partenariale au travers des 11 membres du consortium, agissant en étroite coopération avec une quarantaine d’entreprises à ce jour engagées dans la démarche (maîtres d’ouvrage, maîtres d’œuvre, entreprises du bâtiment et industriels, écoles et organismes de formation, fédérations professionnelles, organismes de certification et de contrôle).

 

« Nous avons l’intime conviction qu’il est possible de moderniser l’industrie de la construction, ensemble, grâce à la collaboration et l’éducation de tous : entreprises, fournisseurs, les maîtres d’ouvrage et sous-traitants. Nous proposons de former ces acteurs pour améliorer leurs techniques et les encourager à utiliser de nouvelles technologies et méthodes ». Pascal Chazal, CEO du Campus Hors Site.

3 ans pour développer l'offre de formation et structurer l'école

Le Campus HORS SITE ambitionne de structurer un véritable écosystème productif de la construction Hors-Site. L’école souhaite jouer le rôle de catalyseur des acteurs pour créer les conditions de réussite des mutations du secteur du bâtiment.

Cela passe notamment par :

  • la définition d’une stratégie partagée pour organiser la montée en compétences et l’attractivité renouvelée des métiers du bâtiment ;
  • la création de référentiels d’activités et de compétences partagés et déclinés sur les différents métiers ;
  • l’identification de nouveaux métiers liés aux modes de construction de demain ;
  • le maillage et les coopérations des différents acteurs à l’échelle des territoires.

« Les formations enseignées dans les écoles, qu’elles soient d’architecture, d’ingénierie ou de l’ensemble des métiers de l’immobilier et du bâtiment, est de former à des méthodes centrées autour du chantier. Mais elles abordent peu l’approche plus industrielle de la construction et le potentiel du hors site. Il apparaît donc indispensable d’offrir, comme cela a déjà été fait en Angleterre, une formation centrée sur l’industrialisation de la construction, permettant de bien comprendre les clés du succès du modèle ». Julie-Anne Millet, directrice du Campus Hors Site

A propos du Consortium

Le consortium réuni autour du Campus Hors Site est composé d’entreprises, d’acteurs de la formation et d’institutionnels.

Á propos du Programme d’investissements d’avenir

Doté de 57 milliards d’euros, le Programme d’investissements d’avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI) sous l’autorité du Premier ministre, 

a été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire, afin de permettre à la France d’augmenter son potentiel de croissance et d’emplois.Depuis le lancement du PIA, l’État a ainsi co-financé plusieurs milliers de projets pour préparer l’avenir. Une partie de ce programme d’investissements d’avenir, dotée de 10 milliards d’euros, s’inscrit dans le Grand Plan d’Investissement (GPI) de 57 milliards d’euros nouvellement engagés par le gouvernement en 2017 et mené tout au long du quinquennat, afin d’accompagner les réformes structurelles et répondre à quatre défis majeurs de la France : la neutralité carbone, l’accès à l’emploi, la compétitivité par l’innovation et l’État numérique.